Hyrule's Journey

Retour

Spectre

Catégorie : Non-vie

Famille : Non-vie

Habitat naturel : Hante le lieu de sa mort

Rareté : Peu commun ()


« Les fantômes, qu'on désigne sobrement sous le nom d'esprit sont l'essence même de la haine », un nécromant aveugle, perdu dans une époque ancienne et désormais révolue



– Âme en peine ou esprit maudit, nul ne sait véritablement ce qui est à l'origine des nombreux spectres qui peuplent encore le monde des vivants. On les dit souvent incapables de trouver le repos et contraints d'errer pour l'éternité, mais de nombreux érudits estiment que cela tient davantage du mythe et du folklore que de la réalité. Certains magiciens décrivent les spectres comme le fruit d'une nécromancie ancienne dont les racines auraient contaminé la terre, empêchant les défunts de passer sereinement vers l'autre-monde qui devrait les accueillir. D'autres y voient les manifestations d'anciennes malédictions dont l'âge détermine la puissance, mais l'idée reste similaire. Il est également des gens pour penser qu'un ingénu qui tiendrait de trop nombreux griefs contre son entourage, le monde ou quoique ce fut et de façon générale, ainsi que tout ce qui est sacré sur notre bonne terre, est voué à revenir hanter les vivants. Le fait est qu'il n'existe aucun consensus sur l'origine de ces hérésies.



Il n'est pas non plus de dresser un portrait d'un de ces fantômes : deux hommes apercevant le même spectre ne le verront pas de la même façon. Quelques caractéristiques spécifiques reviennent souvent, cependant elles sont rarement suffisantes pour brosser à ces apparitions de véritables visages. On les dit parfois entourés de brume, vêtus de capuchons ou de chaînes. Ils sont tantôt translucides, tantôt sombres, quelques fois humains, quelque fois indéfinissables... mais toujours dangereux. Différents ouvrages, écrits par différents auteurs, leurs prêtent des capacités multiples. Ainsi, certains revenants seraient capables de prendre possession des vivants, décuplant leur force.



Intangibles, ils ne sont pas sensibles à la plupart des assauts physiques, mais peuvent être repoussés un temps à l'aide d'un équipement en fer, ou d'une poignée de gros sel. Cependant, de telles techniques sont largement insuffisantes pour venir à bout d'un spectre. Dans la mesure où ils sont d'ores et déjà morts il n'est possible, à proprement parler, de les tuer, comme le soulignait Alarik le Grand. Dans son bestiaire, le Magicien-conseiller de Daphnès Nohansen Hyrule rappelait que seul un exorcisme permettait de venir à bout d'un spectre. « Brûler la dépouille du malheureux qui ne saurait mourir est indispensable », écrit-il sobrement, avant de préciser qu'un spectre peut se lier avec des objets de son vivant qu'il faut également passer par les flammes. Enfin, il rappelle l'incapacité des spectres à se détacher du lieu de leur mort, qu'ils hantent inlassablement, s'attaquant systématiquement aux formes de vies locales. « L'agressivité est un trait commun à tous les spectres. C'est souvent elle qui fait d'eux ce qu'ils sont », conclut-il.