Hyrule's Journey

Retour

Dame de Minuit

Catégorie : Non-vie

Famille : Non-vie

Habitat naturel : Hante le lieu de sa mort

Rareté : Rare ()


«T'aurais pas du besogner sa sœur, Meeko. Surtout pas dans vot' chambre, devant eul' fiston. Tout ça c'est-y d'ta faute », Aafte Thebaud à son petit frère durant les tristes obsèques de son épouse, suicidée et de son garçonnet



– Elle glace d'effroi les hommes adultères et leurs fils chaque nuit partout où elle apparaît. La Dame de Minuit est, selon les légendes, le spectre d'une femme ou d'une veuve trompée dont la tristesse et la folie l'aurait poussé à assassiner ses enfants avant de se donner la mort. Dans la plupart des mythes, la pauvre âme se pend à la charpente de sa maison ou se jette dans un court d'eau où elle se noie, empêchant involontairement qu'on lui donne décente sépulture.



Peu de temps après sa mort, l'esprit vient hanter les vivants, attaquant systématiquement les hommes qu'elle soupçonne d'infidélité. Comme pour tous les spectres, ses apparitions s'accompagnent d'un froid surnaturel dont certains prétendent qu'il fait naître le givre en été voire qu'il ronge les âmes. La principale caractéristique de ce spectre, cependant, c'est que la Dame de Minuit ne se montre qu'une fois la nuit tombée pour disparaître quelques minutes avant les premiers rayons du soleil. Nul ne sait si ceux-ci la blessent mais les superstitieux associent-ça avec le fait que la pauvre femme serait morte pendant les heures les plus sombres de la nuit, laquelle serait désormais son domaine. En outre, dans toutes les légendes, l'esprit de la trompée ne s'en prend jamais aux femmes bien qu'elle attaque parfois les fillettes. Elle ne montre en revanche aucune pitié à l'égard des hommes fussent-ils innocents de toute infidélité : un homme n'est-il pas, après tout, un menteur par essence et l'objet de toutes les souffrances des femmes ?



Et quand il s'agit de tuer, la Dame de Minuit est décrite comme un monstre sans pareil. Sa seule apparence suffit bien souvent à terroriser les plus courageux des guerriers : sa chair et sa robe sont toujours en lambeaux, dévoilant çà et là des os meurtris par le temps. Sa peau grisâtre se fond dans la nuit, quand elle se décide seulement à adopter une forme visible... On prétend d'ailleurs qu'elle est capable de ramener l'esprit tourmenté de ses petits qu'elle a sauvagement fauchés pour qu'ils combattent à ses côtés.