Hyrule's Journey

Retour

Enragé (Démon des Bois)

Catégorie : Doyen

Famille : Doyen

Habitat naturel : Bois Perdus, Forêts

Comportement, moeurs & aptitudes : Carnivore

Rareté : Très rare ()


« C'est grand comme dix bœufs, et ça sent encore plus fort », un paysan, seul survivant d'une battue lancée contre un Enragé



Les bois d'Hyrule comptent parmis les plus anciens et les plus sauvages du monde connu, et ce non sans de solides raisons. De fait, sous la vaste ramure d'arbres ancestraux, toutes sortes de créatures s'ébattent joyeusement dans un concert de vie et de mort permanent. Au sein de cet orchestre, il est un être qui ne joue qu'une partition brutale et tragique : l'Enragé. De constitution vaguement semblable à un bovin géant et monstrueux, celui que les paysans nomment parfois le Démon des Bois emprunte en réalité ses attribus à de nombreux autres animaux ; Des bois de cerf qu'il ne perd jamais, des pattes dotés de griffes de rongeurs, une crinière aussi rèche que celle d'un cheval, mais des crocs meurtriers qui n'appartiennent qu'à lui. Un enragé peut atteindre la taille de trois hommes adultes et seuls les plus puissantes créatures forestières comme le Grizzli des cavernes ou le Troll peut se mesurer à lui en terme de force physique.





En quelque sorte gardien des bois, contre l'irrésistible soif de conquête des hommes, l'Enragé se distingue du Lasn Iejā par son niveau de conscience purement animal. En ce sens, ses instincts ne sont pas différents de ceux d'autres bêtes, mais c'est aussi ce qui le rend particulièrement dangereux. Car si le Lasn Iejā peut être apaisé par des offrandes, voire par un chant (comme les légendes le prétendent), l'Enragé agressif ne sera apaisé que par la fuite ou la mort de celui qui représente un danger ou un rival à ses yeux. Doté d'un prochain attachement à son territoire, le Démon des Bois ne tolérera aucune intrusion et le fera rapidement savoir à l'indésirable. Si par malheur, vous vous rendez compte que vous avez chassé sur le territoire d'un Enragé, abandonnez lui toutes vos prises et fuyez en priant que celles ci le retiendront assez longtemps. Vos chances seront minces, mais plus grandes que si vous aviez fait la bêtise de l'affronter.