Hyrule's Journey

Retour

Gohma (Reine éphémère)

Catégorie : Insectoïde

Famille : Insectoïde

Habitat naturel : Bois Perdus, Forêts

Comportement, moeurs & aptitudes : Omnivore, nécrophage, anthropophage

Rareté : Rare ()


« Je me meurs... aussi, écoute-moi bien... Un vil cavalier du désert m'a infligé cette terrible et odieuse malédiction » Le vénérable Arbre Mojo à un Kokiri dans un passé lointain



Aussi appelée Reine éphémère, Gohma n'en demeure pas moins une menace incommensurable dans les bois. Cet insectoïde qui peut atteindre jusqu'à 10 mètres de long et 4 au garrot n'excède que très rarement l'année de vie.



Pour survivre, elle parasite systématiquement les arbres les plus massifs, dont elle se nourrit de la sève, non sans les ronger de l'intérieur. Il arrive également qu'elle dévore des animaux ou des créatures intrigués par le son étrange qu'émet l'écorce quand elle la grignote, cachée au cœur du tronc. Les victimes les plus courantes de cette stratégie étrange sont les Skull Kids, les Haüls, mais également les Kokiri.



Il arrive qu'elle s'en prenne à des hôtes plus impressionnants dans les légendes. Les textes la décrivent alors comme « incroyablement grande, puissante et mortelle ». Certaines peintures murales anciennes la représentent s'attaquant à l'Arbre Mojo, perçant ses racines, ses branches et pondant ses œufs à l'intérieur. Quelques mages de la cour de Gustaf IV Nohansen Hyrule, dit l'impétueux, ont conservé et expérimenté sur des petits spécimens (aucun n'excédait les 3 mètres de long pour un peu plus d'un mètre de haut) et ont découvert au Gohma une fertilité inquiétante. Dans les six à sept mois que représentent généralement sa vie, une Reine éphémère peut donner naissance à près de milles petits. Tous n'atteindront évidemment pas l'âge adulte, mais le ratio est inquiétant. A la mort de l'hôte, qu'elle résulte du parasitage ou d'une autre cause, les Gohma ne survivent généralement pas, induisant le décès de toute la portée. Ceux qui parviennent à s'échaper font l'objet d'une chasse sans relâche avant de trouver un nouvel hôte. Celle-ci est menée par l'intégralité des insectivores, du Saigneur à l'Haül en passant par le Lemly ou l'Iffyn.