Hyrule's Journey

Retour

Dodongo

Catégorie : Draconide

Famille : Draconide

Habitat naturel : Mont du Péril

Comportement, moeurs & aptitudes : Carnivore, probablement nécrophage

Rareté : Très rare ()


« Ce qui saigne meurt », Lanre, guerrier Ceald présent lors de l'attaque du Dodongo sur Cocorico



– Terreur des montagnes, Fléau des Gorons, le Dodongo est incontestablement le seul maître en son domaine. Il creuse de profondes galeries au sein même de la roche, dans lesquelles il fait ensuite son nid et fonde une petite colonie qu'il construit, renforce et protège au cours des siècles.



Dernier des Dragons, bien que mineur, la pierre s'estompe sous son souffle, l'acier fond sous sa rage. A plus d'une reprise, les Gorons ont tenté de chasser cette menace de leurs mines et des cavernes dont il arrive que le Dodongo prenne possession. Chaque tentative se conclut de la même façon : quand ce n'est pas le feu du Dragon qui calcine la chair et les os des Êtres de la Montagne, ses crocs en déchirent l'épiderme, ses griffes en percent les poumons. Sa morsure, quand elle ne suffit pas à déchiqueter sa victime, l'empoisonne et la ronge de l'intérieur. L'infection pourrit peu à peu ses muscles, son être.



Déjà enfant, le Dodongo constitue une véritable force de la nature, à l'image de tous les Dragons bien qu'il soit incapable de voler. Une fois adulte, ce qui peut prendre plusieurs siècles, il est pratiquement inarrêtable. Les plus grands spécimens connus, d'après les os que certains aventuriers et archéologues ont retrouvé, mesurent entre quinze et vingt mètres de long pour près de quatre à cinq au garrot. Massif, puissant, mortel, le Dodongo n'est sans doute pourtant qu'un pâle aperçu de ce que furent jadis ses parents ailés, décrits dans les légendes. Il est, aujourd'hui et en leur absence, le Roi des Dents-de-Pierre — leur régent. Cependant, il demeure une créature affaiblie par les âges : les gravures anciennes et les fresques murales retrouvées dans certaines vieilles ruines antiques brossent un Hyrule dominé par les Dragons, sur la terre comme au ciel. Le long développement du Dodongo et la chasse quasi systématique dont il a fait l'objet semble avoir affranchi les Hyliens des hordes d'adultes qui peuplaient jadis les plaines.