Hyrule's Journey

Retour

Salamandre

Catégorie : Draconide

Famille : Draconide

Habitat naturel : Mont du Péril

Comportement, moeurs & aptitudes : Carnivore, nécrophage

Rareté : Peu commun ()


« Il est peu de créatures plus mauvaises que la Salamandre. Tout n'est que noirceur en elle : son essence même est putréfiée, à l'image des dépouilles qu'elle dévore, sur lesquelles elle construit sa tanière », Saint Clément, Suzerain Pontife des temps anciens



Plus longue que haute, la Salamandre est une créature parmi les plus dangereuse dans les montagnes. Les lourdes écailles qui parsèment son dos la protègent d'une majorité des menaces, parmi lesquelles les éboulis qu'elle provoque parfois pour chasser ses proies. Ses griffes sont assez tranchantes pour entamer la roche, sur laquelle elle les aiguise régulièrement pour marquer son territoire. Sa morsure est violente, mais ce sont rarement ses crocs – bien que dangereux – qui s'avèrent mortels. Sa mâchoire, comme celle d'une écrasante majorité des draconides, héberge de nombreuses bactéries provoquant généralement de très douloureuses infections chez la victime.



Si la Salamandre est incapable de cracher du feu, preuve qu'elle n'est qu'un cousin bâtard des anciennes (et prestigieuses) races de Dragons désormais éteintes, son cri reste son arme la plus vicieuse. Capable d'émettre des sons intenses et véhéments, elle est en mesure d'assommer l'Homme et de fendiller la roche d'un simple hurlement. Son instinct la pousse à chasser essentiellement de nuit mais elle reste active de jour quand elle ne dort pas au soleil. Dans la plupart des cas, elle s'attaque aux chèvres et aux boucs qui habitent avec elles les montagnes. Les Araknons figurent également sur sa liste de proies régulières et il n'est pas si rare qu'elle s'en prenne à un Goron isolé. Quand un Griffon s'aventure dans les montagnes, il arrive aussi qu'elle le fasse chuter à l'aide de son cri avant d'engager l'affrontement... dont elle sort parfois vainqueur. Elle n'hésite pas non plus à se nourrir de charogne ce qui, avec son étonnante capacité à faire repousser sa queue presque instantanément, a fait d'elle un symbole des créatures occultes aux yeux de l’Église des Trois et des petites gens.