Hyrule's Journey

Retour

Ghoule

Catégorie : Non-vie

Famille : Non-vie

Habitat naturel : Cimetières, cryptes, caveaux, ruines

Comportement, moeurs & aptitudes : Carnivore, nécrophage

Rareté : Peu commun ()


« Brulez-la ! Calcinez-la ! J'veux que ça sente la chaire cramée ! », Serle de Castel-Baerth à ses hommes, lors d'une chasse à la Ghoule



Parfois considérée, à tort, comme une cousine de l'Effroi, la Ghoule est en réalité le fruit d'une expérience de nécromancie ratée. Dans la plupart des textes qui font état d'une Ghoule terrorisant une région ou un village, les histoires se rejoignent : souvent, un ou une initié perds un être cher et tente le tout pour le tout dans l'espoir de défier les Déesses et la vie elle-même. Quand l'échec n'est pas total et ne tue pas le nécromancien, il arrive parfois que le rituel donne naissance à une Ghoule. Cet être dénué de raison, d'émotion, d'âme ou de conscience ne ressent qu'une profonde douleur et une faim insatiable. Elle erre souvent les cimetières comme une charogne, à la recherche de dépouilles à traîner dans son antre.



Naturellement fourbe, la Ghoule s'attaque régulièrement aux proies les plus simples quand elle a déterré tous les morts des environ. Il n'est alors pas rare qu'elle traque un enfant ou une grand-mère jusque dans sa bicoque pour tuer sa proie sans prendre la peine de l'arracher à son lit. Souvent communes en période de grands conflits ou d'épidémie les Ghoules sont considérées, à l'instar des autres nécrophages, comme une protection contre les afflictions mortelles comme la peste. Cependant, leur caractère contre-nature justifie aisément qu'on les pourchasse puis qu'on les pourfende, n'en déplaise aux grands mages dans leurs grandes tours, estiment les hommes de foi. Et, grand bien fasse à ceux qui prennent en charge ces ignominies, l'acier suffit à les tuer... pour quiconque parviendrait à porter un coup fatal à une créature aussi vive et aussi rapide.