Le prix du silence et de la mort

[RP Public] Âmes et Rédempteurs, participation plus que recommandé

début du printemps - Ce jour-là... (voir la timeline)

Llanistar van Rusadir


Inventaire

0,00


(vide)

-Un ! Deux ! Trois ! Un ! Deux ! Trois !

La voix de Llanistar tonnait entre les lourds piliers de la salle d'armes, couvrant le fracas des armes qui s'entrechoquaient en rythme. Le pas tranquille, il circulait lentement entre les jeunes soldats, qui s'entraînaient à l'épée longue et au bouclier rond, étudiant leur maintien, la force dans leurs assauts. Depuis quelques temps, et malgré le nombre importants de maîtres d'armes, le général avait prit l'habitude de diriger les premières semaines d'apprentissage des jeunes recrues. Lubie pour certains, pratique étrangère pour d'autres, cela permettait au nordique de sonder les nouveaux soldats et déceler d'éventuelles tentatives d'infiltration. Il avait également vite comprit que sa présence galvanisait les troupes et que son autorité s'exerçait d'autant mieux lorsqu'il se trouvait à proximité de ses troupes. Ce rôle de maître lui plaisait assez, surtout lorsqu'il voyait, comme ce jour là, que le groupe à qui il enseignait progressait rapidement. L'oeil aux aguets, Llanistar guettait les jeunes garçons les plus prometteurs, dont un ancien tire-laine particulièrement agile et vif. Il ne regrettait pas non d'avoir ouvert l'armée aux Hyliennes, tant la ténacité de celles ci faisait plaisir à voir. Son regard s'attarda sur Neycia, ancienne crémière devenue une recrue promise à un bel avenir dans la carrière des armes. Captant de la fatigue chez certains, il frappa dans ses mains, criant à nouveau pour se faire entendre, mais sur un ton plus détendu.

-Repos ! Soufflez un peu ! Ceux qui sont dans la prochaine relève, vous pouvez aller vous préparer.

Le général alla alors d'un groupe à l'autre, félicitant certains, donnant des conseils à d'autres, plaisantant avec tous. Il était un maître pour eux, et non un officier. Le jour où ils quitteraient cette salle avec leurs galons de soldats, ces jeunes gens ne pourraient plus le considérer ainsi. Ces moments rares pour eux, qui passeraient sûrement bien vite, Llanistar, ne voulait pas les leur voler. Mais soudain, les portes s'ouvrirent d'un coup sur un homme en armure légère, manquant de trébucher puis tentant un salut officiel maladroit. Il semblait essoufflé, en sueur, certainement après avoir couru. L'inquiétude s'empara du nordique.

-Général. Le capitaine Holon vous prie de le rejoindre. Il y a un problème au bourg. Déclara l'homme, la voix visiblement pressée par l'urgence.
-Holon ? Bien. L'entraînement est fini pour aujourd'hui jeunes gens.

Le capitaine Holon ne l'aurait pas fait mander pour une broutille. Sans perdre de temps, Llanistar fit signe à l'homme qu'il le suivait. La salle d'armes du château en trouvait en sous sol et il leur fallu remonter puis traverser un long couloir jusqu'à la galerie de l'entrée. Dés qu'ils quittèrent l'enceinte principale puis les jardins pour la cour extérieure, le général comprit que le « problème » n'était pas mince. Des dizaines de cavaliers attendaient, en armure complète et lourdement armés sur des chevaux de guerre, les derniers achetés au ranch Lonlon. Le capitaine Holon l'attendait, portant dans ses mains son heaume. Un des vétérans de la citadelle, un homme solide aux nerfs d'acier et à la compétence d'officier indéniable. Llanistar se contenta d'un rapide salut avant de demander, surprit par un tel spectacle,

-Et bien ! Qu'es-ce donc capitaine, qui justifie une telle troupe ?
-Des troubles au bourg, mon général. Il y aurait un affrontement violent entre deux factions. Des mages dans le lot. Le rapport parlait de plusieurs sujets de sa majesté blessés.
-Ganondorf est impliqué ?
-Non, mon général. On ignore encore qui sont les fauteurs de troubles mais ils n'arborent pas les bannières au Lion.
-Très bien. A t'on fait préparer mon cheval ?
-Anthem est prêt, mon général. Nous n'attendions plus que vous.

Llanistar posa sa main sur l'épaule de son soldat, signe qu'il avait bien agi et se dirigea vers sa monture, qu'un palefrenier tentait maladroitement de diriger. Le simple contact de sa paume sur le cheval suffit à l'apaiser, comme toujours. Un lien s'était établi entre lui et Anthem et il suffisait au Rusadir de le monter pour se sentir invincible. De toute manière, bien qu'il n'était pas en armure lui même, le nordique serait trop bien protégé par une telle troupe de choc pour risquer sa vie. Il alla se placer en tête de la colonne puis fit signe au sonneur de donner de sa corne pour annoncer leur départ, avant de s'engager au galop sur la route du bourg.

Lorsqu'ils arrivèrent au bourg, la corne retentit une seconde fois et les cavaliers se mirent en formation de ligne autour de Llanistar. Plusieurs allèrent se placer de manière à bloquer l'accès aux ruelles du bourg et empêcher toute fuite facile. Restaient sur la place même une cinquantaine de cavaliers lourds, pointant leurs lances vers les fauteurs de trouble. Le général tentait de tous les identifier, parmi une foule peu dense mais en grande agitation. Il repéra une fille de la forêt, un géant blond, un jeune garçon aux cheveux de blé, deux hommes portant des masques étranges et une jeune fille à l'odeur de mort insoutenable. Après les avoir désignés à ses troupes, il prit son propre cor et sonna un long appel. Et tandis qu'il avançait vers les combattants, suivit par sa ligne de soldats montés, laissant fuir les civils de la scène du combat. Ses lances pointées vers ces étranges belligérants, Llanistar déclara d'une voix forte,


- Par l'autorité de la couronne d'Hyrule, je vous déclare tous en état d'arrestation. Rendez vous ou mourrez. La lumière sera faite équitablement sur votre culpabilité, par la Justice des Déesses.

Il remarque la présence d'un enfant, dans les bras d'un des belligérants. Si les cavaliers chargeaient, peut être l'enfant serait il blessé. Mais au moins, l'ordre serait rétablit.








L'Hylien poussa un soupir, en repassant le heaume. Il ne savait qui était ce fauteur de troubles, mais Allen et Erald avaient été formels : une estrade avait été montée sur la place, et sur cet estrade se donnait un spectacle qu'ils ne pouvaient tolérer. Les deux fantassins avaient évoqué un sacrifice humain. Un sacrifice infantile, même ! Et qu'importait l'âge, le meurtre – quelle que soit la raison évoquée – était durement sanctionné en le Royaume de feu Daphnès Nohansen Hyrule.

"Cavaliers d'Hyrule !" Hurla l'officier, en mettant pied à l'étrier et tirant l'acier au clair, vers le ciel. Ses traits s'étaient marqués d'une haine et d'une rage qu'il ne contiendrait ni dans les quelques mots qu'il attribuerait aux cinquante-neufs cavaliers devant lui, ni sur le champ de bataille que se ferait la Grand-Place du Bourg. « Vous avez prêté serment à sa majesté Zelda Nohansen Hyrule ! Vous avez juré protéger son domaine, son Royaume, vos terres ! Aujourd'hui, il est temps de mettre main à la hampe de la lance et de traduire votre promesse par les armes ! QUE MEURENT LES ENNEMIS D'HYRULE ! YAH ! »

Ses yeux sévères fixèrent chacun de ses hommes. Pour la plupart, de jeunes guerriers, mais tous d'excellents cavaliers. Rares étaient ceux qui avaient combattu, avant la trahison du prince, mais tous, oui, tous étaient nés sur le dos d'un destrier, et chacun avait su monter avant de savoir courir. Ces hommes ne formaient pas l'élite de la cavalerie Hylienne, mais bien peu pouvaient se targuer de rivaliser avec eux.

Le Capitaine jeta son cheval en avant, hurlant encore et à nouveau, suivi par l'ensemble de la troupe. Le porte-étendard souffla dans le cor, en brandissant la bannière de la Princesse, et les forces de la Couronne dévalèrent la pente qui menait à la Citadelle. La cavalerie investissait toute la place qu'offrait le chemin qui reliait le Castel-des-Rois à leur capitale. Menée par le Général en personne, les soldats n'avaient que plus de vigueur. Tous, brûlaient d'impatience, et autour du Rusadir demeuraient, formant autour de lui une muraille de plaques et d'acier qui semblait absolument impénétrable.

Ils dévalèrent les presque milles-cix sent quarante coudées au galop. Ca n'était pas deux kilomètres de course pareille qui effraieraient les bêtes, après tout. Ces palefrois étaient taillés pour la guerre, sur de larges espaces ouvertes, faits pour les charges quand on les faisait revêtir d'imposantes armures, mais tout aussi bon en course quand on les en délestaient. Si Holon ne savait pas combien la famille Royale avait eu à dépenser pour faire l'acquisition de canassons aussi vivaces et puissants, il avait sans mal constaté qu'après la semi-victoire du désert, il n'était que peu de Maison qui rechignait encore réellement à payer rubis sur l'ongle pour la défense de leurs fiefs. Les petites armées que chacun avait monté avaient toutes été dissoutes pour mieux être reformée en une seule force. L'Armée dirigée par Le Sénéchal Espoir Cerscastel et le Général Llanistar van Rusadir, pour la bannière d'Hyrule.

En quelques minutes durant lesquelles chantèrent les mailles et rugirent les plaques, toute la Cavalerie lourde montée pour l'évenement s'immisça dans la fête qui opposait deux factions pas si inconnue que ça au Capitaine. Il se souvenait de la silhouette, qui transparaissait malgré l'incendie qui frappait la place du marché. Et alors qu'une voix allait s'élever, le Porte-Étendard souffla à nouveau. Le cor raisonna avec une puissance qui n'avait rien à envier au barrissement des plus lourds animaux de ces régions. Quiconque avait été suffisamment aveugle, inconscient ou sot pour ne pas être averti de l'arrivée de la Garde Equestre ne pouvait désormais plus l'ignorer.

D'un geste de la tête, le Capitaine Holon fit comprendre à dix de ses soldats qu'ils devaient condamner les issues. Un geste du bras, et l'ordre commença à être relayé à la Vigie – trop loin pour réaliser ce qu'il se passait –. Sous peu, le Pont-Levis serait refermé, et la fuite rendue tout à fait impossible pour les belligérants.

Le Général prit la parole, l'ordre fut donné. La Grand-Place avait souffert de nombreux assauts, il semblait. Un feu s'était déclaré sur l'estrade, et avait été soufflé jusque sur les pavés, certains accueillant encore des flammèches, palotes et moribondes. En d'autres endroits, gisaient de pauvres gens, écrasés par une douleur qu'il ne saurait dire. Des monceaux de gravats trainaient aussi, éparses, sur des pierres noircies par il ne savait quelle force. Sans doute quelques sortilèges avaient broyé les rocs qui composaient les lieux. Quelque chose de violent, et de tombé du ciel — à travers les nuages.

Quand son Officier supérieur eu terminé son allocution, Holon leva deux doigts vers son arcade, elle même couverte par son casque, avant de hocher de la tête. Toutes les lances s'abaissèrent sur le conflit.
Et les cavaliers chargèrent.

... Alea Jacta Est ...

Autant de dés que de combattants restant seront jetés pour déterminer la résultante de la charge menée par le Capitaine Holon et le régiment de la Garde Equestre qu'il commande. Ce qui correspond à dix dés.
Chaque dé comprendra deux possibilités : soit les personnages joueurs (Hollowtimes, Thor "Arès" Odinson, Lyv NeverLight, Endë, Saria, Roshu Aaron, Katrina Skara, Galastop, Lloyfell, et Kamil Ambi) parviennent à s'enfuir et évite la sanction annoncée par Llanistar van Rusadir, soit ils sont attrapés et partent dans les geôles du Castel-Royal.
Quiconque est envoyé dans les cellules du château y restera 4 jours durant IRL (et In-RP, au minimum. Le personnage peut néanmoins en sortir plus tard, si le joueur le désire.)

D2 : Hollowtimes

Si le résultat est 1 :
Hollowtimes est attrapé par la Garde. Conformément aux consignes et sans possibilités de s'échapper, Hollowtimes part en prison pour 4 jours IRL (en RP, s'entend, ça n'est pas une sanction ailleurs que dans le RP). Il n'y a pas possibilité de participer à d'autres RPs que des RPs se déroulant dans la prison, ou pendant la période passée en prison.

Si le résultat est 2 :
Hollowtimes parvient à s'échapper, et fuir la Garde. Il est contraint de quitter le RP.

D2 : Lyv NeverLight

Si le résultat est 1 :
Lyv est attrapée par la Garde. Conformément aux consignes et sans possibilités de s'échapper, Lyv part en prison pour 4 jours IRL (en RP, s'entend, ça n'est pas une sanction ailleurs que dans le RP). Il n'y a pas possibilité de participer à d'autres RPs que des RPs se déroulant dans la prison, ou pendant la période passée en prison.

Si le résultat est 2 ou plus :
Lyv parvient à s'échapper, et fuir la Garde. Elle est contrainte de quitter le RP.

D2 : Thor "Arès" Odinson

Si le résultat est 1 :
Thor est attrapé par la Garde. Conformément aux consignes et sans possibilités de s'échapper, Thor part en prison pour 4 jours IRL (en RP, s'entend, ça n'est pas une sanction ailleurs que dans le RP). Il n'y a pas possibilité de participer à d'autres RPs que des RPs se déroulant dans la prison, ou pendant la période passée en prison.

Si le résultat est 2 :
Thor parvient à s'échapper, et fuir la Garde. Il est contraint de quitter le RP.

D2 : Endë

Si le résultat est 1 :
Endë est attrapé par la Garde. Conformément aux consignes et sans possibilités de s'échapper, Endë part en prison pour 4 jours IRL (en RP, s'entend, ça n'est pas une sanction ailleurs que dans le RP). Il n'y a pas possibilité de participer à d'autres RPs que des RPs se déroulant dans la prison, ou pendant la période passée en prison.

Si le résultat est 2 :
Endë parvient à s'échapper, et fuir la Garde. Il est contraint de quitter le RP.

D2 : Saria

Si le résultat est 1 :
Saria est attrapée par la Garde. Conformément aux consignes et sans possibilités de s'échapper, Saria part en prison pour 4 jours IRL (en RP, s'entend, ça n'est pas une sanction ailleurs que dans le RP). Toutefois, en vertu de son statut de Sage, il est possible pour elle de demander une entrevue avec Zelda pour abroger la peine (néanmoins, il est important de noter qu'elle peut quand même participer aux catastrophes naturelles, qui se déroulent une semaine après ce RP). Elle est soumise aux mêmes conditions que les autres membres en ce qui concerne les RP (pas de RP qui se déroule pendant la peine ailleurs qu'en prison ou au château avec Zelda).

Si le résultat est 2 :
Saria parvient à s'échapper, et fuir la Garde. Elle est contraint de quitter le RP.

D2 : Roshu Aaron

Si le résultat est 1 :
Roshu Aaron est attrapé par la Garde. Conformément aux consignes et sans possibilités de s'échapper, Roshu part en prison pour 4 jours IRL (en RP, s'entend, ça n'est pas une sanction ailleurs que dans le RP). Il n'y a pas possibilité de participer à d'autres RPs que des RPs se déroulant dans la prison, ou pendant la période passée en prison.

Si le résultat est 2 :
Roshu parvient à s'échapper, et fuir la Garde. Il est contraint de quitter le RP.

D2 : Katrina Skara

Si le résultat est 1 :
Katrina est attrapée par la Garde. Conformément aux consignes et sans possibilités de s'échapper, Katrina part en prison pour 4 jours IRL (en RP, s'entend, ça n'est pas une sanction ailleurs que dans le RP). Il n'y a pas possibilité de participer à d'autres RPs que des RPs se déroulant dans la prison, ou pendant la période passée en prison.

Si le résultat est 2 ou plus :
Katrina parvient à s'échapper, et fuir la Garde. Elle est contrainte de quitter le RP.

D2 : Galastop

Si le résultat est 1 :
Galastop est attrapé par la Garde. Conformément aux consignes et sans possibilités de s'échapper, Galastop part en prison pour 4 jours IRL (en RP, s'entend, ça n'est pas une sanction ailleurs que dans le RP). Il n'y a pas possibilité de participer à d'autres RPs que des RPs se déroulant dans la prison, ou pendant la période passée en prison.

Si le résultat est 2 :
Galastop parvient à s'échapper, et fuir la Garde. Il est contraint de quitter le RP.

D2 : Lloyfell

Si le résultat est 1 :
Lloyfell est attrapé par la Garde. Conformément aux consignes et sans possibilités de s'échapper, Lloyfell part en prison pour 4 jours IRL (en RP, s'entend, ça n'est pas une sanction ailleurs que dans le RP). Il n'y a pas possibilité de participer à d'autres RPs que des RPs se déroulant dans la prison, ou pendant la période passée en prison. Le bébé est récupéré par le Capitaine Holon.

Si le résultat est 2 :
Lloyfell parvient à s'échapper, et fuir la Garde. Il est contraint de quitter le RP. Il conserve le bébé.

D2 : Kamil Ambi

Si le résultat est 1 :
Kamil Ambi est attrapé par la Garde. Conformément aux consignes et sans possibilités de s'échapper, Kamil part en prison pour 4 jours IRL (en RP, s'entend, ça n'est pas une sanction ailleurs que dans le RP). Il n'y a pas possibilité de participer à d'autres RPs que des RPs se déroulant dans la prison, ou pendant la période passée en prison.

Si le résultat est 2 :
Kamil parvient à s'échapper, et fuir la Garde. Il est contraint de quitter le RP.

Ce compte est un compte narrateur : les personnages joués par le narrateur ne peuvent pas être utilisés par les joueurs ou joueuses dans leur post (sauf autorisation d'un admin) et les jets de dé du narrateur sont contraignants.



Le membre 'Le Narrateur' a effectué l'action suivante : Puissent les Déesses guider votre destin...

'Dé à 2 faces' :

Résultat :

Ce compte est un compte narrateur : les personnages joués par le narrateur ne peuvent pas être utilisés par les joueurs ou joueuses dans leur post (sauf autorisation d'un admin) et les jets de dé du narrateur sont contraignants.



1  2