Âmes perdues

Libre ^^

début du printemps - Ce jour-là... (voir la timeline)

Invité

Invité
La sorcière arrive à la place du Marché après de longues heures à traverser la Plaine. Des hommes hurlaient derrière leur stand où ils tentaient de vendre leurs produits. Des enfants se courraient après, se cachant dans les allées les plus sombres, ne se doutant pas du danger. Leurs mères criaient leurs noms, tentant de les ramener au logis. Le soleil était à son zénith, créant des reflets dans les tissus colorés couvrant les étals. C'était une bonne journée.
Lana s'était habillée très légèrement, en dépit de la chaleur de la saison. Une légère tunique de lin blanc lui couvrait le corps et ses cheveux étaient attachés pour laisser respirer son visage. Une petite dague acheté à un commerçant itinérant était accrochée à sa ceinture.

La jeune fille laissa son regard dériver vers les hauteurs. Un homme passa près d'elle alors qu'il tendait une main vers sa ceinture. Lana eut à peine le temps de baisser la tête que l'homme avait volé sa dague.


"Oh voleur !"


Melancholia


Inventaire

0,00


(vide)

La jeune fille était affalée sur un rebord de fenêtre quand elle vit un homme courir, une belle arme, sans doute volée, à la main. Elle le rejoignit en courant puis lui décocha un coup de poing dans la tête.

"Hey ! C'est mon quartier ! Je ne laisserai personne voler ici !"m

Personne, à part moi ! C'est mon terrain de chasse ! pensa-t-elle.
Elle récupéra l'arme et la regarda. Il y avait été le nom de son propriétaire sur la lame.
Lana.


Invité

Invité
Lana jeta un coup d'oeil admiratif à la jeune femme. Ses traits été familiers mais elle ne parvenait plus à remettre un nom dessus. Elle plissa les yeux dans la pénombre. Me...mel, Lana abandonna et se dirigea vers la jeune femme.

"Merci, merci infiniment !"

Elle reprit sa dague et la glissa à sa ceinture.

"J'ai vraiment cru qu'il allait partir avec. Heureusement que vous étiez là !"


Melancholia


Inventaire

0,00


(vide)

"Lana ? C'est toi ?"

La jeune fille la regarda, fixement. C'était bien cette fille aux cheveux bleus. Au fond, elle était rassurée. Bien que Lana n'était pas vraiment sa meilleure amie, elle était contente de la voir en bonne santé.

"Ça fait longtemps que je ne t'ai pas vu. Que deviens-tu ?"

Puis, elle lui souffla :

"Entre nous, si ce n'était pas à toi, je serai sûrement partie."