Le Futur Volé.

[RP libre - premier post pour Shun]

début du printemps - Ce jour-là... (voir la timeline)

Pyrope


Inventaire

0,00


(vide)

Le temps était clair, les oiseaux chantaient, les enfants riaient, et les parents profitaient du beau temps pour faire quelques emplettes. Wakusei aussi, en quelque sorte. Nombreux étaient les badauds désireux d'en connaître plus sur leur avenir. Aussi, la belle se gardait bien de dire que ses dons de voyance ne se manifestaient pas sur commande. Elle observait distraitement les petits jouer et s'amuser. Jamais elle n'aurait pensé en avoir un jour. Elle était bien trop occupée pour cela.

Et puis, elle ne voulait qu'être riche. Le reste pouvait bien venir, elle ne ferait rien pour. D'ailleurs, la Dame Argentée cherchait une nouvelle cible. Qui pourrait-elle bien dépouiller aujourd'hui ?


Invité

Invité
(Je suis parti du principe qu'on avait pas fait le RP sur mini-tchat, vu que c'est la même situation ^^)

Je venais juste de démissionner, et je fuyais la boutique de vêtements aussi vite que possible. La bourse volée était attachée à ma ceinture, et son bruit résonnait étrangement joyeusement dans mon cœur. Le seul contenu de cette bourse représentait les nombreux jours j'avais travaillé, mais où j'avais été payé au compte goutte. Justice était faite, même si c'était la mienne ! Après tout, je ne comprenais toujours pas pourquoi je me mettais autant de barrière, alors que je n'étais même plus dans le monde qui m'avait vu naitre. Il était peut-être temps pour moi de choisir une autre voix, qui me réussirait mieux dans ce monde hostile qu'était Hyrule.

Je m'approchais d'une troupe curieuse, attroupée autour d'une femme. Ses cheveux argent et ses yeux rouge suffisaient à la faire sortir du lot, mais les passants avaient l'air intrigué par autre chose. Une femme racontait à une autre que la voyante avait vu le grand amour bientôt, et les deux se mirent à piailler avec force. Je m'éloignais des furies mais me rapprochait de la voyante, curieux de la voir faire son numéro avec un autre pigeon. Avec ma taille, on pouvait facilement me confondre avec un enfant curieux.


Pyrope


Inventaire

0,00


(vide)

Les passants s'arrêtaient et repartaient parfois avec une prédiction. Même si elle n'était pas vraiment réelle. Il y croyaient bêtement, sans se poser de question, et moment-là, Wakusei ne put que les trouver ridicules et idiots. N'importe qui pouvait donc venir et leur promettre monts et merveilles sans qu'ils ne se doutent de rien. Elle trouvait cela pathétique en soi. Mais si cela lui permettait de se remplir les poches, alors... Elle pouvait bien faire semblant un temps.

"- Approchez, mesdames et messieurs. Pour une modique somme, découvrez ce que l'avenir vous réserve...! Cinq rubis la prédiction, et seulement trois pour vos enfants et leur futur radieux !"

Bien sûr, la belle ne se contentait pas de cela. Mais le tout était de les laisser croire à son honnêteté.


Invité

Invité
J'observais, tandis que les passants se regardaient tour à tour, sondant qui voulait y aller ou non. Un instant, je fus tenter d'y aller en se faisait passer pour un enfant. 2 rubis de gagner, c'était déjà ça ! Mais on me devança, et une jeune femme, probablement une servante, s'approcha en hésitant, avant de se retrouver face à la voyante aux courbes. Je riais par avance, me doutant que la servante se verrait surement prédire un beau mari riche qui viendrait la sauver de sa condition. Comment allait se passer la prédiction ? Et si je corsais un peu l'exercice ? Je me calmais, décidant d'attendre de voir la voyante à l'oeuvre avant de jouer avec elle et le foule.


Clémance


Inventaire

0,00


(vide)

Trèfle se cachait sous le chapeau de la kokiri. Elle regardait à travers un trou minuscule la quantité impressionnante de personnes dans le marché.

Pourquoi est-ce que je dois me cacher déjà?

Clem soupira et parla entre ses dents.

Je ne veux pas te perdre dans la foule.

Justement, une foule s'était regroupée sous une tente. Elle entendit aussi des exclamations.

"- Approchez, mesdames et messieurs. Pour une modique somme, découvrez ce que l'avenir vous réserve...! Cinq rubis la prédiction, et seulement trois pour vos enfants et leur futur radieux !"

La fille des bois se rapprocha. Curieuse et incertaine, elle demanda à un passant la profession de la dame, celui-ci lui répondit sans hésiter.

C'est un messager du futur. Wakusei, la diseuse de bonne aventure.

Clem le crut dès qu'elle eut entendu. C'était bien la première fois qu'elle rencontrerait une. Elle vérifia sa poche où se cachait un seul rubis, un 5. Cependant, elle allait allouer cette faible somme pour se payer une miche de pain pour le prochain voyage. Elle fait demi-tour et chercha des yeux une tente d'un boulanger. Le soleil brouillait sa vue. Trèfle avait d'autres plans, elle voulait que la kokiri se rapproche de la diseuse de bonne aventure.

Aller… je veux voir ce qu’elle va prédire.

Clem soupira encore une fois. Elle retourna vers la femme en traversant la foule. Sans le vouloir, elle bouscula quelqu’un. Elle se tourna vers l’inconnu.

Excusez-moi.


Pyrope


Inventaire

0,00


(vide)

Son regard se posa sur deux petites personnes qui venaient de se bousculer. Heureusement, les gens ici semblaient civilisés, en tout cas assez pour ne pas créer d'émeutes ou de révoltes pour un simple pied écrasé. L'une des deux, une femme, avait l'air d'hésiter à approcher.

"- Jeune fille, désirez-vous connaître votre avenir...?" dit-elle, se faisant rassurante.

Malgré tout, Wakusei ne savait pas vraiment si elle devait lui faire payer plein tarif ou non... Bah, le résultat serait le même.


Invité

Invité
Je reconnus alors la jeune Clem, que j'avais accompagné jusqu'à la plaine. Elle me bouscula mais se retourna, je luis fis donc signe de tête que ce n'était rien.
"Alors, tu vas te laisser tenter par une prédiction ?" lui dis-je, un peu moqueur.

La foule sembla s'impatienter, et même la voyante s'adressait à elle. Il semblait qu'elle n'avait pas le choix. J'étais moi aussi très curieux de savoir ce qu'on allait lui raconter étant donné que je la connaissais, même très peu. Je lui fis signe d'avancer encore un peu plus, qu'elle se démarque de la foule des curieux.
"Vas-y, et si tu veux, je te l'offre !" dis-je en tatant l'épaisse bourse à ma ceinture. Je pouvais bien m'offrir cette distraction. Accompagnant mes paroles, je jetais à la femme son du.


Clémance


Inventaire

0,00


(vide)

"Alors, tu vas te laisser tenter par une prédiction ?"

Les oreilles de Clem se soulevèrent. Elle avait attendu le pire, mais elle se sentit soulagée. C'était bien Shun qu'elle avait entendu et non un inconnu. Curieux, ça fait à peine quelques heures qu'ils s'étaient séparés. Il est donc attiré par ce genre de chose... Elle afficha un regard vide pour quelque seconde et lui répondit en marmonnant.

C'est Trèfle qui voulait savoir.

Clem soupira en regardant dans les airs. Elle baissa les yeux pour regarder l'intérieur de sa poche encore une fois. Sa dague, son lance-pierre, le parchemin et un rubis bleu. Elle releva la tête, puisque la femme semblait l'interpeller.

"- Jeune fille, désirez-vous connaître votre avenir...?"

Clem remarqua que la plupart des pairs de yeux la regardait. À la défensive, elle fit un pas à l'arrière pour se mettre en position de combat. «Bon, on ne peut pas dire qu'il n'y a aucune pression, pensait-elle.»  Elle se tourna vers Shun se demandant ce qu'elle allait faire et regarda encore une fois dans les airs en écoutant Trèfle murmurer «va'sy... aller... tout le monde te regarde en plus.» Elle retourna son regard à Shun qui semblait très enjoué.

"Vas-y, et si tu veux, je te l'offre !"

Il frappe sa bourse qui fit effet d'entendre les rubis s'entrechoquer. Le cliquetis la surprit et elle recula d'un autre pas. Elle regarda autour d'elle. La foule commençait à s'impatienter. «Bon, tant pis, que je le veuille ou pas, j'y vais, mais... il est bien parti pour une business celui-là, pensait Clem en soulevant un sourcil.» Sans que Clem put réagir, Shun tendit des rubis à la femme.  Elle garda un regard étonné à Shun. Elle haussa les épaules. Elle mit ses bras devant elle et les étira. On dirait que la gêne avait disparu.

Oui, pourquoi pas, il ne faut pas décevoir la magnifique foule ici présente.

Elle retourna rapidement la tête pour murmurer à Shun.

Merci.

Le cerveau de Trèfle s'activait. Indécise, Shun est bon ou est-ce une ruse?
[>.< retard désolé]


Pyrope


Inventaire

0,00


(vide)

"- Bien. Venez, approchez-vous, et surtout, détendez-vous."

Elle n'avait à partir de là, plus qu'à inventer une histoire d'amour ridicule. Wakusei était payée, que voulait-elle de plus ? Cependant, elle trouvait ces deux - petites - personnes très étranges.

"- Que voulez-vous savoir, jeune demoiselle ?"


Invité

Invité
Je trépignais. Les deux (trois !) m'intriguaient. La fée de Clem avait une attitude étrange à mon égard, Clem semblait presque plus déstabilisée que moi, et la voyante ne perdait pas son assurance. Cette dernière m'intriguait tout particulièrement. J'écoutais attentivement l'échange entre les deux femmes, et m'assit par terre, au premier rang.


Clémance


Inventaire

0,00


(vide)

Ça s'est fait.

Clem a vivement repris son assurance, elle souriait gaiement et se plaça devant la femme. Elle avala sa salive pendant que la foule se calma pour savoir ce qu'elle allait dire.

J'ai deux choses qui me dérangent et que ça serait sympa de savoir.


Pyrope


Inventaire

0,00


(vide)

La gamine avait déjà l'air plus motivée qu'avant. Elle se tenait face à la voyante, souriante. Si elle savait... Jamais elle n'aurait dû s'approcher d'elle. Et l'autre nabot dans la foule semblait impatient. Un peu comme elle, car la mioche commençait à prendre son temps.

"- Dites-moi tout, je vous écoute."


Invité

Invité
Décidément, de voir ces deux femmes se tourner autour, ça m'excitait presque. Je n'avais qu'une envie, c'est qu'on rentre dans le vif de sujet. Je voulais savoir comment elle faisait.
"On veut tout savoir !" criais-je.

Mais je me fis aussitôt réprimander par la foule à grands coups de "Chuuut !" et de "Mais taisez-vous enfin, elle va parler !". Je ricanais, mais me tus.


Clémance


Inventaire

0,00


(vide)

En premier, pour une amie, elle voulait savoir mon avenir amoureux.

Elle grimaça à l'idée. La foule souriait. Une petite gamine voulait connaitre l'amour. Par contre, Clem voyait ça autrement. C'était la meilleure façon d'occuper Trèfle qui l'avait harcelée dès qu'elle avait su qu'il y avait une voyante. Pour ainsi dire, la réponse l'importait peu. N'importe quoi que la femme lui dise, Trèfle va être contente. Elle soupira. N'importe quoi que la femme lui dise, Trèfle va l'agacer de kokirium à kokirium.


Pyrope


Inventaire

0,00


(vide)

Sans vraiment se l'expliquer, Wakusei sourit, puis commença à rire. Ca, c'était la façon la plus idiote de poser une question ! "Pour une amie" ! Et comme elle m'avait prédit, la gamine lui demandait un amoureux. Bientôt, elle n'aurait même plus besoin de ses dons de voyance pour connaître l'avenir...!

"- S...Soit, je vais tout vous dire...! Ahah... ! Ahem, bien. Je vois bien quelque chose. Vous trouverez votre âme soeur dans les jours, les mois ou les années à venir. Sans doute très prochainement, vous êtes si mignonne ! Quelle est votre autre question ?"

Sa première prédiction avait été rapide. Normal, pour l'instant, aucun flash ne se manifestait.


Invité

Invité
Je ne pus m'empêcher de sourire. Plus vague comme prédiction, tu meurs... Mais la deuxième question de Clem m'intéressait. Je soupçonnais que sa fée l'avait un peu forcée à venir faire ce tour avec la voyante.