Hyrule's Journey Ocarina of Time : les intrigues

Récapitulatif de ce qui change après le reboot, de la Ligne du Temps et de toutes les intrigues en cours

I - Depuis Ocarina of Time vers Hyrule’s Journey : la ligne du temps

Historiquement, HJ OoT situe son intrigue à l’issue du jeu dont il tire le nom. Comme précédemment expliqué, son positionnement sur la ligne du temps officielle diffère assez largement de ce qu’a pu choisir (a posteriori) Nintendo. Cette fois, il s’agit d’explorer le déroulé des événements sur ce forum, pour mieux replacer votre personnage dans ce contexte.

Précision importante : ce résumé ne reprend que les évents survenus sur le forum (certains ont d’ailleurs été omis pour des raisons diverses). Il revient à chaque joueuse et chaque joueur qui le souhaite d’individuellement replacer ses anciens RP sur la ligne du temps.
Autre précision notable : certains événements (leurs déroulés où les motivations qui expliquent leurs déroulés) ne sont pas connus de l’essentiel. C’est le cas, par exemple, de l’épisode des sceaux de pouvoirs. En cas de doute, n’hésitez pas à contacter l’administration.

Dans le passé :
  • [Période OoT] Link, aidé de Zelda et des sages, défait Ganondorf puis Ganon. Hyrule est délivrée de l’emprise du Seigneur du Malin.
  • [Période OoT] Zelda décide de rendre à Link l’enfance dont elle estime l’avoir privée. A l’aide de l’Ocarina du Temps et de sa puissante magie, elle réécrit la réalité sans pour autant créer une nouvelle branche à l’arbre du temps.
Avant le lancement du RP sur le précédent forum :
  • [Quinze ans environ avant les débuts du RP] La réécriture de la réalité par Zelda ramène l’ensemble du Royaume 7 ans en arrière, mais certains événements ne se sont jamais déroulés comme dans le jeu. Le sceau sur Ganondorf demeure (même s’il s’affaiblit), ce qui signifie qu’il n’est pas en mesure de maudire les Zoras, les Gorons ou les Kokiris. Le souvenir des événements passés s’étiole pour la quasi intégralité de la population du Royaume.
  • [Quinze ans environ avant les débuts du RP] Link part en quête de Navi et se perd dans les Bois Perdus. Il finit par émerger de l’autre côté de la Forêt où il découvre des Landes étranges, remplies de visages pourtant familiers.
  • [Un peu moins d’une décennie avant les débuts du RP] Daphnès Nohansen Hyrule II, dit le Juste, est assassiné pendant la cérémonie des Nuits d’Or. Zelda Nohansen Hyrule, alors âgée de 16 ans, monte sur le trône d’Hyrule. Par la suite, elle nomme plusieurs chanceliers parmi ses proches à la tête des grands ministères du Palais.
  • [Entre 9 et 7 ans avant les débuts du RP] Zelda rencontre Efelron, un soldat devenu membre de sa garde personnelle. Après quelques mois, des noces sont organisées.
  • [Entre 7 et 5 ans avant les débuts du RP] Efelron disparaît. Le sceau qui maintient Ganondorf continue de faiblir et certains signent annonciateurs de son retour auraient pu être interprétés… pour peu d’avoir su les lire. Les Gorons et les Zoras commencent à s’isoler du reste d’Hyrule. Les Kokiris, qui ne sortent jamais des Bois, font office de légende pour effrayer les enfants.
  • [Six ans, environ, avant les débuts du RP] A la suite d’un rêve qu’elle craint prémonitoire, Zelda organise une expédition. Le futur prince consort Dun Loireag fait partie des volontaires.
  • [Cinq ans environ avant les débuts du RP] Après s’être rapprochée de Dun Loireag, convaincue qu’Efelron est décédé, Zelda se marie pour la seconde fois.
Les événements joués en RP sur le précédent forum :
  • [Trois ans et demi environ avant les débuts du RP] Le sceau maintenant Ganondorf prisonnier est rompu. Le Seigneur du Malin fait son grand retour et lance l’assaut sur la Capitale. Nul, encore aujourd’hui, ne saurait expliquer comment il a réussi ce tour de force. La garde prise au dépourvue, il aura fallu la puissance combinée du Groupe-Sans-Nom et des chevaliers à l’emblème du Phénix pour repousser ses coups de boutoirs sur le Château.
  • [Trois ans et demi environ avant les débuts du RP] Zelda convoque le Ban, où elle reçoit les Leudes et leur demande de lever une armée pour l’aider à affronter le Seigneur du Malin. Le Royaume entre officiellement en guerre. Ganondorf - revenu affaibli et contraint à la retraite -, panse ses blessures. A l’aide de Koume & Kotake, il prépare aussi ses troupes.
  • [Trois ans et trois mois avant les débuts du RP] Dans un trait d’humour mesquin, le Seigneur du Malin lance un deuxième assaut sur le Temple du Temps, en plein cœur de la Capitale. Cette fois, il ne s’agit pas de prendre la citadelle… mais bien d’organiser son mariage forcé avec l’une des prêtresse du Temple de Din, dont il revendique être l’Elu. Epaulé par une troupe de mercenaires et par quelques uns des fidèles rassemblés par les soeurs Koutake - lesquelles ne souhaitent pas mettre en péril la vie de Gerudos pour une telle opération qu’elles désapprouvent -, Ganondorf met à sac le sacerdoce et en tue l’essentiel des prêtres. Il est arrêté avant la fin de la cérémonie par les forces de la cité qu’il a cherché à infiltrer, ainsi que par Link, enfin de retour sur les terres d’Hyrule. C’est avec la malheureuse prêtresse qu’il prend la fuite.
  • [Trois ans environ avant les débuts du RP] Le Seigneur du Malin décide de s’en prendre à une cible plus simple d’accès que la Citadelle. Pour établir sa domination sur la Tenure Royale et montrer l'incapacité de la famille Hylienne à protéger ses terres, il lance de nuit un assaut express sur le Haras Lon-Lon. Accompagné d’une poignée d'hommes de confiance, il met les lieux à feu et à sang, affronte et triomphe du Héros avant de disparaître dans la nuit. Les Chevaliers Phénix viennent au secours des résidents du vieux Ranch et inspirent d’autres héros en devenir à prendre les armes. La Compagnie Ocre est fondée peu de temps ensuite.
  • [Trois ans et dix mois environ avant les débuts du RP] Usant de nouveau de sa sombre magie et des talents de Withered, l’une de ses fidèles parmi les fidèles, le Seigneur du Malin s’immisce dans le palais des Rois. Plutôt que de s’en prendre à la vie de Zelda, il décide de défier son époux le temps d’une partie d’échec. Si Ganondorf l’emporte, Dun Loireag Hyrule doit partir avec lui… Ce que le prince consort accepte. Sans grande surprise, peut-être, le Roi Gerudo domine la manche. Il part donc avec le mari de Zelda, qu’il fait incarcérer dans l’une des cellules de la forteresse que Koume et Kotake ont fait bâtir en son nom avant même son retour.
  • [Deux ans et huit mois environ avant les débuts du RP] Une expédition militaire d’ampleur inégalée est montée pour porter secours au Prince consort. Elle réunit plusieurs des Leudes, dont le père et le fils Latouane qui perdent tous deux la vie au cours des affrontements. Le Héros, quoiqu’encore blessé, est également présent. L’assaut est portée avec l’aide de Nabooru jusqu’aux confins occidentaux du Désert des Illusions et la Forteresse du Seigneur Noir - dont la construction n’était pas achevée - est mise à feu et à sang. Cependant, c’est une victoire en demi-teinte pour Zelda : Dun s’avère être un traître et il participe à la capture de Link. L’ancien prince avait caché son épouse sa connaissance d’un rituel permettant l’extraction d’un fragment de pouvoir divin. Après des semaines de torture, le Courage change de main et un nouveau triangle d’or brille sur celle de Ganondorf. Désireux, cependant, d’affronter son meilleur ennemi une dernière fois, il le relâche sans l’exécuter.
  • [De 2 ans et 8 mois environ à 2 ans et 3 mois environ avant les débuts du RP] Llanistar van Rusadir, un étranger qui s’est démarqué lors de la bataille pour le Prince est décoré à son retour et fait chef militaire de l’armée de Zelda. Il prend alors le titre de Bouclier de la Reine et travaille main dans la main avec son homme-lige, le seigneur Cerscastel. Ganondorf, de son côté, a songé conserver l'Épée de Légende, mais de puissants enchantements divins l’empêchent de la toucher. Il choisit donc de la laisser au Héros qu’il abandonne aux sables de l’oubli, mais pas avant d’avoir scellé la lame sacrée en trois aspects distincts, à l’aide de Dun Loireag Dragmire et des Sorcières de son clan. Chaque sceau est confié à l’un de ses guerriers. Hélas, deux d’entre eux ne se laissent pas soumettre et font tout leur possible pour retrouver le Héros, alors frappé d’amnésie. Le troisième, porté en bijou par la prêtresse devenue concubine du Roi du Désert, est brisé lors d’un énième assaut sur le Temple du Temps. L’ancienne sacerdoce y laisse la vie. In fine, Link récupère l’intégralité des sceaux et, aidé de Zelda autant que d’une Gerudo nommée Tali, retrouve ses souvenirs. Pendant ce temps, le conflit continue.
  • [De 2 ans et 5 mois environ à 2 ans environ avant les débuts du RP] Koume et Kotake, méfiantes, n’accordent pas leur confiance à Dun Loireag Dragmire. Les deux sorcières sont persuadés qu’un traître finit toujours par dévoiler son véritable visage et le jugent responsable de l’alanguissement du Seigneur du Malin. Depuis sa conquête du Fragment du Courage, Ganondorf semble se reposer sur ses lauriers et ne frappe plus Hyrule avec la même vigueur. De crainte que leur fils ne laisse aller le conflit alors même qu’il semble invaincu jusqu’alors, elles décident de s’en prendre à quelques-uns des bastions historiques d’Hyrule. Les Soeurs-Maudites frappent donc successivement la Forêt Kokiri, le Domaine Zora, le Mont du Péril et les gorges Gerudos (que tient encore Nabooru) de leurs dangereux sortilèges. L’assaut est violent, brutal et divise plus encore les forces de la Couronne, qui doivent s’étaler sur plusieurs fronts.
  • [Un an et sept mois environ avant les débuts en RP] Llanistar van Rusadir, à la tête des forces de Zelda, entreprend de réformer le fonctionnement de son armée. Il ne souhaite pas que la Couronne ne dépende que de ses bannerets et prépare donc des forces dont l’hommage n’est prêté qu’à la Reine. Pendant ce temps, la guerre se larve plus que jamais. Le Seigneur du Malin se retranche dans son Désert… et projette son prochain assaut.
  • [Un an et six mois environ avant les débuts en RP] Le Patriarche, épaulé par les sœurs Koutake, Songe et la Lionne Noire, lance un violent assaut sur la Forteresse de Nabooru. La sombre magie des Gerudos lui ouvre sans mal les portes du Bastion de l’Exaltée qui, prise par surprise, ne peut pas compter sur les renforts de la maison Oberon. Elle est défaite et capturée. Une invitée, membre historique de la Compagnie Ocre, parvient cependant à s’enfuir. Elle alerte le seigneur local, qui requiert l’aide de la Couronne.
  • [Un ans et trois mois environ avant les débuts en RP] La nouvelle de la chute de la Forteresse Gerudo parvient aux oreilles de Zelda. La Reine envoie alors son chef de guerre reprendre le bastion avec un objectif clair : il lui faut, a minima, ramener Nabooru vivante. Ce qu’ignore cependant Llanistar van Rusadir, c’est que la dernière Nohansen envoie aussi un certain Sheik au front. Le contre-assaut sur l’ancien bastion de l’Exalté est organisé trois mois environ à la suite du premier, compte tenu de la distance qui sépare les hommes de Zelda des Gorges de Lanelle. Aux côtés de l’armée d’Hyrule se dressent aussi les guerriers masqués de la Compagnie Ocre et quelques-uns des chevaliers à l'emblème du Phénix, que le Bouclier de Zelda tolère occasionnellement. Le Héros du Temps participe aussi à la bataille. Il en faudra plus, cependant, pour faire fléchir Ganondorf, qui s’est longuement préparé avant la bataille. Sitôt celle-ci débutée, il insuffle une seconde vie macabre aux cadavres des sœurs qu’il a fait tuer lors de la prise du Fort. Les forces de Llanistar n’ont d’autres choix que de battre en retraite. Et si Nabooru est sauvée, le Seigneur du Malin fait son lot de prisonniers. Parmi lesquels Orpheos, illusionniste de renom, chancelier à la cour et… amant du général.
  • [De 1 an et 3 mois avant les débuts en RP à ce jour] La retraite de l’armée Hylienne signifie, mécaniquement, la sécession du domaine Gerudo qui ne fait plus partie intégrante du domaine de la maison Oberon ou même du Royaume. Son abandon marque le début des tensions entre le Nord-Ouest du pays et la Couronne. D’autant plus que Llanistar fait bâtir un autre bastion (de bois et supposément temporaire) à l’entrée des Gorges. Une force armée occupe donc le territoire de Mutoh de Tarm. Certains de ses hommes font partie des appelés.
  • [De 1 an et 3 mois environ à 1 an environ avant les débuts en RP] Si les forces de la Couronne se contentent de faire goulot sur les Gorges pour en bloquer toute issue, certains des groupes armés (déclarés terroristes par van Rusadir du fait de leur absence d'allégeance à la Reine ou ses bannerets) comme la Compagnie Ocre ou les Chevaliers de l’Oiseau de Feu continuent de mener bataille. A plusieurs reprises, ils essayent de reprendre la Forteresse au Seigneur Noir. En vain.
  • [Un an avant les débuts du RP] Le Seigneur du Malin, blessé pendant la dernière bataille contre le Héros, a fini de panser ses plaies. Désireux de se faire un puissant allié, il projette de libérer Volcania, le Fléau des Gorons et de le lâcher sur le Royaume. Faisant une fois de plus appel à la sombre magie des sœurs Koutake et de leur jeune apprentie, Songe, il ouvre de nuit un portail vers Cocorico où ses plus fidèles lieutenants lancent l’assaut pour lui laisser le temps de procéder au rituel. Le Dragon refuse le marché que propose Ganondorf, refusant de troquer une prison pour une laisse. Cependant, les forces du Roi des Voleurs parviennent à attirer jusqu’à Cocorico l’un des Doyens Dodongos. La bête est tuée mais le Bourg est ravagé. Pour la première fois depuis longtemps, néanmoins, le Seigneur du Malin doit battre en retraite.

Ce compte est un compte narrateur : les personnages joués par le narrateur ne peuvent pas être utilisés par les joueurs ou joueuses dans leur post (sauf autorisation d'un admin) et les jets de dé du narrateur sont contraignants.



II - Où en est l’intrigue aujourd’hui ?

Cette partie du contexte a vocation à être régulièrement mise à jour. Dernière mise à jour par l’administration : septembre 2021.

A la réouverture du forum, l’intrigue prend place environ un an après l’attaque du Trône des Dragmire sur Cocorico (soit environ 8 mois après les derniers RPs joués à ce jour). Ganondorf a essuyé son premier revers militaire et a été humilié par l’ancien dieu qu’il pensait venir libérer. Le Seigneur du Malin qui, a plus d’une reprise, s’est lassé face à l’adversité, a disparu. Cependant, il importe de rappeler que nul ne sait précisément (exception faite des fidèles parmi les fidèles) ce que Ganondorf a tenté d’entreprendre au sommet du Mont du Péril, ce soir-là.

Plusieurs événements importants ont succédé à l’apparente disparition du Patriarche. Faute d’ennemi contre lequel guerroyer, le conflit a progressivement pris fin. C’est une réalité qui n’a pas touché toutes les provinces du Royaume avec la même vitesse puisque l’information n’est pas instantanée. Nabooru a donc repris le contrôle de la Forteresse abandonnée par Ganondorf, mais n’a pas souhaité réintégrer le Royaume. Les gorges et le Désert des Illusions sont désormais sous son autorité.

En parallèle, la nation panse ses plaies et les reconstructions se poursuivent. C’est particulièrement vrai à Cocorico, dans le Bourg a été ravagé à deux reprises.

Le phénomène le plus marquant survient quelques semaines avant la reprise du RP : une assemblée de dévots, persuadés que la disparition de Ganondorf ne présage que son retour imminent, se prépare pour l’apocalypse annoncée. Ils projettent deux assassinats rituels. Celui de Zelda Nohansen Hyrule… et celui du Pontife, la tête symbolique du Temple des Trois. L’attentat sur leur vie est donné à l’occasion de la visite commune d’un vieux sacerdoce dédié à Farore-kinē̤, la déesse des chasseurs, au nord des Plateaux de Kasuto. Le sang du Pontife, effectivement versé, teinte l’un des anciens monuments mais Zelda est protégée par le seigneur Cerscastel. L’homme-lige perd la vie à sa place.

Depuis, un brouillard aussi mystique que mortel recouvre les plaines d’Ordinn ainsi que celles de la Tenure Royale. Tentaculaire, le mal s’étend vers le nord, vers l’ouest, vers l’est vers le sud. De ses bras nébuleux, il étouffe les terres d’Hyrule et malmène toute vie. L’air, dit-on, y est irrespirable. Nul ne saurait dire pourquoi. Est-il chargé de spores malsains ? D’une cigüe ensorcelée ? Toujours est-il que le Fléau progresse comme s’il était doué de vie, d’une volonté propre. Bientôt, peut-être, il recouvrira tout le Royaume. Alors, chaque âme aura rejoint l’armée des spectres qui, parfois, s’échappe de ses méandres...

Ce compte est un compte narrateur : les personnages joués par le narrateur ne peuvent pas être utilisés par les joueurs ou joueuses dans leur post (sauf autorisation d'un admin) et les jets de dé du narrateur sont contraignants.



1