Personne n'est à l'abri des rencontres.

[Privé avec Aria Ferezion]

début du printemps - Ce jour-là... (voir la timeline)

Melancholia


Inventaire

0,00


(vide)

L'adolescente se prit le coup. Son sang commença à tacher sa chemise.

"Il faudra la nettoyer et la recoudre." se murmura-t-elle.

La jeune fille s'éloigna, pour ne pas reprendre un coup de suite, et fondit à toute vitesse sur la demoiselle, lui décochant un coup de poing. Elle remarqua que son adversaire avait une main libre. C'était mauvais signe.


"Si jamais des gens se réveillent, ce sera de votre faute. Vous faites plus de bruit."

L'adolescente se recula un peu, pour voir sa blessure. La plaie était longue, béante, assez fine et saignait encore.


Aria Fezerion


Inventaire

0,00


(vide)

Mon attaque avait fait de l'effet on dirait. Tant mieux parce que je ne pouvais pas m'éterniser à vouloir la tuer toute la nuit. Sauf qu'elle aussi voulait me mettre hors état de nuire au lieu de fuir, comme le fait tous les voleurs. Non elle préféra contre attaquer, en me donnant un coup de poing en plein ventre. Je reculai subitement, sous le choc.

"Alors qu'ils se réveillent sous les coups de la foudre"

Je plantai mon épée sur le sol, laissant échapper quelques éclairs inoffensifs. Puis je mis mes deux mains en face de moi, avant de claquer les doigts des deux mains, lançant plusieurs attaques magiques sur la jeune fille. La blessure n'était pas suffisante, il fallait plus.


Melancholia


Inventaire

0,00


(vide)

L'adolescente évita comme elle pût les attaques de la demoiselle. La jeune se planqua contre un mur et toqua à une porte. Elle se déplaça rapidement sur la place et continua de frapper aux battants des maisons.

"Faites attention. S'ils viennent ouvrir, ils pourront croire à une agression. Et qui est la plus blessée ?"

Elle esquissa un sourire avant de s'accroupir. La jeune fille porta sa main à sa blessure puis se releva et montra ses phalanges ensanglantées à la demoiselle.

"Voici votre œuvre."


Aria Fezerion


Inventaire

0,00


(vide)

Donc voici son petit plan, faire en sorte de se prendre plein de blessure pour que la partie civile soit en sa faveur. Et comme ça, elle peut les prendre par la pitié. Qu'est ce que je détestais les personnes qui utilisaient ses stupides gens pour leur plan. Je ferais mieux de l'abattre très rapidement, et que je disparaisse au plus vite. Finalement, je pense que je vais lui donner une dernière attaque. Je venais à peine d'arriver ici et me voilà ficher comme ennemi public. C'était une mauvaise idée de continuer le combat.

"J'espère que tu va apprécier mes rubis. La prochaine fois, je tâcherai de t'abattre sur le champ. Ce n'était pas une menace mais une promesse. "

Je devais vraiment faire gaffe pour ne pas devenir un ennemi aux yeux du royaume d'Hyrule. Je repris mon épée noire et regardai au alentour. Les témoins commencent à devenir gênant, ils nous observaient tous. Je me fondais par conséquent dans l'ombre, je n'aimais pas ses rapaces. C'était peut être extrême de vouloir la tuer alors qu'elle était assez jeune. Sauf que dans ce monde, plein de gens meurt à toutes les minutes, toutes les âges. Elle n'était qu'une petite goutte dans l'océan.

"Je commence bien dans ce monde"

[C'était mon dernier post ! Tu peux conclure et Merci ^^]


Melancholia


Inventaire

0,00


(vide)

L'adolescente esquissa un sourire avant de tomber sur le sol, en se tenant les épaules. Elle essaya de prendre un air horrifié. Un brave -et stupide- habitant vint vers elle.

" Mademoiselle ! Vous allez bien ?"

La jeune se remit debout, fit mine de trembler puis retourna au sol. Elle tourna la tête vers l'homme.

"Non, monsieur."

Elle fixa ensuite la ruelle par laquelle la demoiselle s'est envolée. Personne, Aria devait être partie à présent.
L'homme lui proposa de l'héberger, elle s'empressa d'accepter et se releva rapidement, prête pour dormir dans un lit douillet.


[Merci à toi aussi !]


1  2